Version imprimable

A partir de ce 1er juillet 2015 et jusqu’au 19 juin 2016, le Musée de la Main, à Lausanne (Suisse), présente une exposition intitulée « Violences », qui « questionne les formes plurielles, visibles ou cachées, dénoncées ou banalisées » que peut revêtir la violence entre les personnes et cela en multipliant les angles d’approche (ci-dessous, l'affiche de l'exposition).

Affiche de l'expo

Les organisateurs de l’exposition ont décidé d’associer le CVFE à leur initiative et cela de deux manières. Tout d’abord, l’exposition intégrera à sa section consacrée à la violence familiale deux dessins d’enfants extraits du livre Enfance et violence conjugale. Histoires, de Marianne Romus, psychologue et de notre collègue, Marie-Christine Romignot, animatrice d’un atelier de récit par le dessin à l’intention des enfants hébergés au refuge avec leur maman. L’analyse des dessins d’enfants par Marianne Romus fait ressortir à quel point le fait d’avoir vécu dans un climat de violence au sein de la famille non seulement influence le vécu des enfants, mais laisse des traces indélébiles et douloureuses dans leurs représentations et leur imaginaire (publié chez Academia-Bruylant, couverture ci-dessous). Durant l'exposition, le livre sera disponible à la boutique du musée.

Quant à la création théâtrale Qui a crié au loup ?, qui traite des enfants exposés à la violence conjugale, elle sera présentée le 9 juin 2016, à 20h, à l’Espace culturel des Terreaux, en clôture d’un cycle de conférences-débats (conçu par le Département universitaire de médecine et santé communautaires du CHUV, l'hôpital cantonal), sur différents problèmes liés à la violence (maltraitance des personnes âgées, minorités sexuelles, violence et migration, alcoolisme, violence domestique). La conférence de clôture traitera de « Dix ans de pratique médico-légale auprès des victimes ».La couverture du livre

Initialement produite par la compagnie liégeoise Adakia et le CVFE, la pièce Qui a crié au loup ? a été reprise par le Théâtre de la Renaissance, avec la comédienne Ingrid Malavasi et représentée à de nombreuses reprises en Wallonie.

Fondé en 1997 par La Fondation Claude Verdan, l’Université de Lausanne et le CHU local, le Musée de la Main regroupe la collection d’objets sur le thème de la main humaine rassemblée au cours de sa carrière par le professeur Claude Verdan, éminent spécialiste suisse de la chirurgie de la main. A côté de sa collection, le Musée propose également des expositions thématiques et des conférences sur des questions scientifiques, médicales et sociales.