Version imprimable

Baisse de concentration, sautes d’humeur, déprime, épuisement : les femmes victimes de violence domestique emportent leurs difficultés partout avec elles, y compris sur leur lieu de travail. Le vécu de violence a évidemment une influence certaine sur les travailleuses. Des entreprises européennes ont réfléchi à cette question dans le cadre du projet européen DAPHNE. Elles ont réalisé un guide de bonnes pratiques qui sera présenté le 16 juin à Bruxelles, dans le cadre d’un colloque européen.

Dans l’Union européenne, un tiers des femmes sont victimes de violence conjugale. Le chiffre augmente encore si on y inclut les violences psychologiques. Même si ces violences ont surtout pour cadre le domicile privé, elles ont un impact considérable sur la disponibilité d’esprit et la condition des femmes qui travaillent.

Durant deux ans, huit partenaires appartenant à cinq pays d’Europe (dont l’organisateur du colloque « Pour la Solidarité ») ont élaboré un guide bonnes pratiques destiné aux entreprises avec le soutien financier du projet européen DAPHNE et dans le cadre du projet CARVE (Companies against gender violence).

Le projet CARVE vise à sensibiliser, prévenir et lutter contre les violences faites aux femmes grâce à une implication active des entreprises. Dans le cadre de cette conférence, des entreprises de toute l’Europe se réuniront à Bruxelles afin d’échanger sur leur rôle dans la lutte contre les violences sexistes.

À cette occasion, un large panel d’intervenant-e-s (chercheur- euse-s, représentant-e-s de syndicats, cadres  d’entreprises et responsables politiques européens) prendront part au débat afin de partager leurs expériences, leur engagement et les solutions à mettre en place.

Les partenaires du projet présenteront également le « Guide européen de bonnes pratiques : entreprises contre les violences de genre », un outil concret  à  destination  des entreprises souhaitant s’engager dans le combat contre ce fléau.

Ce guide sera présenté le 16 juin 2016 dans le cadre de la conférence européenne « Stoppons les violences de genre ! Entreprises pour un changement sociétal » qui se déroulera à l’Auditorium international (salle B, Boulevard du Roi Albert II 5 1000 Bruxelles), de 9h à 14h30.

 Infos pratiques

  • Accès en transports en commun : Métro 2 et 6  Tram 3, 4, 25, 32, 55, Arrêt Rogier.
  • Entrée gratuite
  • Langues de la conférence : traduction simultanée en anglais et français
  • Déjeuner de réseautage (13h00-14h30) et pause-café.
  • Contact :estelle [dot] huchet [at] pourlasolidarite [dot] eu / +32 2 535 06 69+32 2 535 06 69+32 2 535 06 6932 2 535 06 69

Pour télécharger le guide, cf. carve-daphne.eu #CARVEdaphne

Affiche du colloque