Version imprimable

Au bonheur des dames

Dans le cadre de la rentrée associative liégeoise des Grignoux, différents partenaires et acteurs culturels et engagés se réunissent à l’occasion de l’avant-première du film-documentaire « Au bonheur des dames ? : La vie à bras le corps » réalisé par Agnès Lejeune et Gaëlle Hardy.

Quel est le pitch ?

« Elles » ont entre  20 et 65 ans et sont « femmes de ménage ». Tous les matins, elles s’en vont travailler chez les autres. Certaines d’entre elles n’ont pas fait d’études, ont connu le travail en usine ou au noir ; d’autres ont été vendeuses, éducatrices, enseignantes ou aides-soignantes... Ce travail dont personne ne veut et qui depuis la nuit des temps est réservé aux femmes. Un travail qui, à en croire une opinion encore très largement répandue, n’exigerait aucune qualification. Aujourd’hui, elles sont plus de 165 000 employées dans le secteur des « Titres-Services ».

Durant 68 minutes, nous suivons huit femmes dans différentes séquences articulées autour de leur expérience singulière. Elles abordent des sujets méconnus du grand public : les problèmes de santé liés à leur profession, le manque de reconnaissance, l’importance du relationnel avec le client, la précarité de l’emploi… un éclairage nécessaire sur ce secteur, deuxième employeur le plus important de Belgique.

Quelle est l’implication du CVFE dans cet événement ?

En tant que partenaire de longue date des Grignoux, le CVFE sera présent sur un stand d’informations de 19h à 20h. L’occasion pour vous de (re)découvrir nos différents services et activités !

En tant qu’auteure et réalisatrice du film-documentaire « au bonheur des dames ? », Agnès Lejeune, présidente du CVFE, sera présente à l’avant-première pour répondre à vos questions.

Quelles sont les modalités pratiques ?

L’avant-première se déroulera le mardi 16 octobre à 20h au Cinéma Le Parc, à Liège, en présence des réalisatrices et des protagonistes du film.

Pour réserver vos places, rendez-vous sur le site https://www.grignoux.be/fr/

Nous espérons vous y voir nombreux.euses !