Le Double Standard : un outil conceptuel pour les luttes sociales

Auteur: 
Coline de Senarclens
Date de publication: 
09/2017

Un comportement n’est pas perçu ni jugé de la même manière selon que son auteur.e est une femme ou un homme : c’est ce phénomène que désigne l’expression « double standard ». L’utilisation de ce concept permet de visibiliser cette injustice et de la dénoncer, première étape dans la lutte contre la discrimination qu’elle entraîne. C'est le point de vue stimulant que développe ici Coline de Senarclens, jeune écrivain et militante suisse avec laquelle le CVFE a collaboré en 2017 sur le thème du slutshaming.

Le gouvernement Michel s'en prend de nouveau aux droits des femmes

Le CVFE partage l'analyse des FPS et de Vie féminine concernant l'impact négatif sur les femmes de la récente Déclaration de politique générale du gouvernement

Manif du 20/09: les femmes unies contre le TTIP

La Marche Mondiale des Femmes (MMF) donne à toutes et tous rendez-vous, ce mardi 20/09, à 16h30 au 61 rue de la Loi (en tout début de cortège) pour faire tomber ces traités transatlantiques qui auront des conséquences désastreuses sur nos vies (dans le domaine de l’emploi, la santé, l’enseignement, l’environnement, la culture,...).

Car dans ce contexte, ce seront à nouveau les femmes qui paieront le prix fort !

La grossesse est une cause importante de discrimination envers les femmes

Début mai, l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes (IEFH, institution fédérale) a fait le point sur les plaintes et notifications (demandes d'information) reçues par lui en 2015.

Sa conclusion: « les femmes restent les principales victimes de discrimination », un constat « particulièrement flagrant dans la sphère du travail » Lire

Les entreprises se mobilisent contre la violence de genre

Baisse de concentration, sautes d’humeur, déprime, épuisement : les femmes victimes de violence domestique emportent leurs difficultés partout avec elles, y compris sur leur lieu de travail. Le vécu de violence a évidemment une influence certaine sur les travailleuses. Des entreprises européennes ont réfléchi à cette question dans le cadre du projet européen DAPHNE. Elles ont réalisé un guide de bonnes pratiques qui sera présenté le 16 juin à Bruxelles, dans le cadre d’un colloque européen.

Qu’en penseraient les femmes de la FN ?

Auteur: 
Florence Laffut
Date de publication: 
12/2015

En février 1966, 3000 ouvrières de la Fabrique Nationale d’armes de guerre de Herstal se mettent en grève et revendiquent l’égalité salariale. Aujourd’hui, en 2015, en Belgique, l’écart salarial sur base annuelle s’élève à 22% et les femmes subissent toujours des inégalités dans le monde du travail. L’analyse qui suit portera sur la défense des droits des femmes et sur la remise en question actuelle du droit de grève par les forces conservatrices.