L'avis de l'AG du CVFE sur le phénomène prostitutionnel

L'Assemblée générale du CVFE a été fortement interpellée par le projet d'Eros Center proposé fin 2010 par la ville de Liège et porté par l'asbl ISATIS. Il lui a paru important de lancer une réflexion sur ce sujet complexe, mais qui la préoccupe d'autant plus qu'il concerne des femmes qui, pour certaines, assument le choix de vie que cela implique, mais qui, pour de nombreuses autres, y sont contraintes pour des raisons financières ou sous la pression de milieux criminels (proxénétisme, traite des êtres humains).

Prostitution: mise en examen

Dans le cadre de la "conférence de consensus" menée fin 2011 sur le thème de la prostitution, le CVFE a organisé une journée publique de discussion, le 13 décembre 2011, à la salle du Verbois (CESRW).

A l'initiative de l'Assemblée générale du CVFE, un groupe de travail s’est constitué en septembre 2011 au sein du personnel pour émettre un avis sur la question de la prostitution. Cette question s’est imposée dans l’actualité liégeoise, fin 2010-Début  2011, à la suite de l’introduction par le collège communal d’un projet d’ErosCenter à construire dans le quartier des Guillemins, l’un des principaux lieux de regroupement traditionnel des activités de prostitution à Liège.

Prostitution(s) : mise en examen. Pour mieux comprendre un système et ses enjeux

Auteur: 
Florence Ronveaux, Virgine Godet, Pascale Hensgens
Date de publication: 
12/2011

Durant l’année 2011, on a beaucoup commenté à Liège le projet communal d’installer un Eroscenter, c’est-à-dire un complexe hôtelier réservé exclusivement à l’exercice de la prostitution, dans le quartier des Guillemins. Ce retour spectaculaire de la question de la prostitution sur le devant de la scène liégeoise a conduit notre ASBL, en tant qu’association féministe, à s’interroger de façon systématique sur cette question qui préoccupe les pouvoirs publics et divise le mouvement féministe.