Liberté: des femmes iraniennes osent poser sans hijab

A l'initiative d'une journaliste iranienne exilée en Grande-Bretagne, Masih Alinejad, des centaines de ses compatriotes restées au pays contestent la loi iranienne en posant sans leur foulard (hijab), ce qui les expose à de lourdes peines (de 70 coups de fouet à 60 jours de prison). Il est en effet interdit aux femmes de se présenter en public sans leur hijab.