Coût de la violence conjugale en Belgique : les recommandations du Conseil de l’Egalité des chances entre hommes et femmes

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
10/2013

Dans le prolongement du rapport scientifique sur le coût de la violence conjugale dans l’Europe des 25, publié en 2009 avec le soutien du programme DAPHNE, le Conseil de l’égalité des chances entre les femmes et les hommes a souligné dans un avis le retard accumulé par la Belgique en ce domaine, faute d’avoir réussi à harmoniser les politiques criminelles des différents parquets, ainsi que les principes d’encodage des faits liés à la violence conjugale.

L’estimation du coût social et financier de la violence conjugale en Europe: seize milliards d’€ par an

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
10/2013

Une étude financée par l’Union européenne (programme DAPHNE II 2006) estime le coût social et financier de la violence conjugale dans l’ensemble de l’Europe des 25 à 16 milliards d’€ par an. Si cette estimation paraît cohérente, les extrapolations proposées pays par pays semblent plus contestables.

Comment améliorer la prise en compte de la violence conjugale ? Relevé de bonnes pratiques à l’attention des professionnels de l’aide

Date de publication: 
03/2004

Recueil de textes des intervenants à un colloque du CVFE : l’action collective et la concertation plurisectorielle, des ingrédients nécessaires pour le changement, pour diminuer le sentiment d’impuissance des professionnels.

CVFE, collection "Terrains d'ententes", 55 pages, 6€.

Violence conjugale et chemin vers l'emploi : LEA, une formation unique et innovante

Auteur: 
Françoise Hecq
Date de publication: 
12/2010

Un regard rétrospectif sur les dix dernières années d’existence de la formation LEA, lancée en 1998. Deux convictions ont présidé à sa mise en place par le CVFE: d’une part, les violences conjugales annihilent les ressources personnelles des victimes et, d’autre part, il est souvent difficile pour une victime de se réinsérer (ou de se maintenir) dans un emploi sans passer par une étape où elle peut se reconstruire psychiquement et socialement. Dans les années 90, cette façon de relier violences et emploi était tout à fait novatrice.