Version imprimable
Date de publication: 
01/2003

D’après cette étude menée par Sofft et le Service de Sociologie Générale et de la Famille (ULg), les employeurs interrogés définissent un profil d’informaticien plutôt « masculin », défavorable aux femmes mères de famille et travailleuses, alors que les femmes travaillant dans l’informatique qui ont été interrogées se décrivent comme s’étant adaptées aux exigences « masculines » du secteur.