Version imprimable
Auteur: 
Héloïse Husquinet
Date de publication: 
12/2017

Y a t-il des moments particuliers dans l’Histoire où la transgression des identités et des rôles de genre est rendue possible ? Il y a quelques mois, Valérie Piette, professeur d’histoire du genre et d’histoire de la colonisation à l’ULB, a collaboré à la mise sur pied d'une soirée organisée par le CVFE autour de la place des femmes en temps de guerre et d'après-guerre, en 14-18 et aujourd'hui. Dans la prolongation de cette première rencontre, nous avons eu la chance d’entamer avec elle une nouvelle discussion autour de ses sujets d’études et de ses réflexions. Au cœur du propos : interroger la place des femmes dans les guerres, les périodes de transgression, les marginalités et – en creux – la norme. On vous livre dans cette analyse les propos de l’historienne, en dialogue avec nos propres recherches.