Version imprimable
Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
12/2014

Paru en 1998, l'ouvrage La domination masculine, de Pierre Bourdieu, a d’emblée fait couler beaucoup d’encre et suscité un tollé de critiques chez les intellectuelles féministes. Mettant en avant l’influence déterminante de ce qu’il nomme la « violence symbolique » pour expliquer l’effet de domination dont sont victimes les femmes, le sociologue a suscité un profond malentendu avec un mouvement de pensée qui considère que la violence physique est ce qui fonde l’oppression des femmes. Retour sur un dossier particulièrement polémique.