Version imprimable
Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
12/2013

Pour Praxis, structure de soutien aux auteurs de violence conjugale, la "Loi sur l’interdiction temporaire de résidence en cas de violence domestique" de janvier 2013 présente des caractéristiques plutôt positives, notamment parce qu’elle envisage une passerelle entre la justice pénale et la justice de paix. Un regret cependant : cette loi ne fait pas de place aux associations qui accompagnent les auteurs, notamment pour les informer de l’aide possible qui existe pour eux.