Pour les analyses parlant de Violence Conjugale

« One Billion Rising » : des femmes unies et solidaires réclament le droit de vivre sans violence

Auteur: 
Anne Delepine
Date de publication: 
05/2016

« One Billion Rising », une manifestation qui veut en finir avec la violence envers les femmes, se déroule partout dans le monde le jour de la Saint-Valentin. Malgré leur multiplication et leur banalisation, ces journées internationales constituent des opportunités pour mobiliser et conscientiser les femmes.

Violence conjugale et souffrance au travail : renforcer les politiques de lutte contre la violence entre partenaires par des mesures de bien-être au travail

Auteur: 
Jean-Louis Simoens, Nathan Pottier
Date de publication: 
12/2015

Dénoncer la violence conjugale aux côtés des victimes est un contexte professionnel comportant des risques pour la santé. Comprendre mieux ce qui se joue dans le vécu quotidien des travailleuses/-eurs permet à une association engagée d’agir pour prévenir ces risques ou pour en réduire les conséquences négatives. Au CVFE, nous souhaitons voir plus loin, grâce à l’expertise des travailleuses dans le combat contre les inégalités.

Orange et blanc : des couleurs de campagne pour combattre la violence envers les femmes

Auteur: 
Anne Delepine, René Begon
Date de publication: 
12/2015

Chaque hiver, deux campagnes internationales viennent nous rappeler la nécessité de dénoncer les violences perpétrées contre les femmes. Elles ont choisi des dates symboliques pour s’implanter. La Campagne orange, décrétée par l’ONU, s’adresse à tous les publics - militants, organisations, institutions - et saisit l’occasion pour diffuser des connaissances sur les types, l’ampleur et les conséquences majeures de ces violences. La Campagne du Ruban blanc s’adresse avant tout aux hommes. Quelle vision de la problématique est transmise par ces campagnes au grand public ?

Sexisme ordinaire et liberté d’agir des femmes : exploration des effets de l’apprentissage de l’autodéfense féministe pour obtenir plus d’égalité concrète

Auteur: 
Anne Delepine, Florence Ronveaux
Date de publication: 
12/2015

L’identité du CVFE est associée à la lutte contre la violence conjugale, aux services d’aide qui sont proposés aux femmes victimes, aux enfants qui les accompagnent et à leur entourage, ainsi qu’aux multiples activités d’éducation permanente réalisées avec des femmes aux profils et aux besoins variés. Ce faisant, le CVFE est engagé dans un objectif de transformation sociale. En menant ces actions, il vise des progrès très concrets pour plus d’égalité.

La Convention d’Istanbul : une volonté européenne de protéger les femmes, les enfants et les femmes migrantes des violences intrafamiliales

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
12/2015

Proposée par le Conseil de l’Europe et entrée en vigueur en 2014, la Convention d’Istanbul est un texte juridique important concernant la lutte contre les violences faites aux femmes. Fortement imprégnée par les notions de genre et de domination patriarcale, particulièrement soucieuse de protéger les femmes sans papier et demandeuses d’asile, cette Convention aborde de façon très large la lutte contre les violences domestiques.

Action citoyenne : un quartier se mobilise contre la violence conjugale et intrafamiliale

Auteur: 
Anne Delepine (CVFE) - Claire Niset (Uruguay)
Date de publication: 
12/2015

Le projet uruguayen de «La Pitanga, collectif de voisins et voisines pour une vie libre de violences» a suscité un grand intérêt au CVFE, lui-même implanté depuis 2005 dans un quartier populaire, riche d’une grande diversité ethnique, doté d’un réseau associatif dense et varié. A travers les actions citoyennes qu’il a mises en place, ce collectif de la banlieue de Montevideo lutte contre la violence domestique et pour l’égalité des droits, dans le respect des différences.

Nos associations sont-elles des oubliettes de la guerre des sexes ou des chambres d’écoute des inégalités de genre ?

Auteur: 
Anne Delepine
Date de publication: 
11/2015

Comment les violences conjugales s’articulent-elles avec précarité, pauvreté et exclusion ? Comment accompagner les victimes présentes dans les maisons d’accueil quand les discriminations multiples qu’elles subissent dans le contexte social où nous travaillons les privent de droits fondamentaux ? Une analyse accompagnant une communication au colloque organisé le 19 novembre 2015 à Monceau-Fontaines par le Foyer familial de Charleroi, sur le thème « Les précarités au féminin ».

Les besoins spécifiques des enfants de 0 à 3 ans exposés aux violences conjugales

Auteur: 
Frédéric Bertin, Jean-Yves Nicolas
Date de publication: 
09/2015

Mener une vie digne à l’instar de tout citoyen, exercer ses droits à la parentalité sont des aspirations nourries par les femmes en situation de grande précarité et/ou victimes de violences conjugales.

Informations supplémentaires: 

Une traversée des violences conjugales : de l’enfant à la mère, du privé au public, de la stigmatisation à la mixité, de l’exclusion à l’inclusion

Violences subies, violences agies : des victimes en mouvement

Auteur: 
Frédéric Bertin
Date de publication: 
09/2015

Dans le travail mené au CVFE, les femmes et les enfants sont considérés comme des victimes agissantes, qui peuvent parfois adopter des comportements violents dans une tentative (bien qu’inopérante) de rétablir un équilibre plus satisfaisant. Il faut oser parler des violences agies par les femmes dans ces circonstances toujours difficiles. Mais plus encore, il faut accepter, dans le travail réalisé auprès d’elles, ce temps durant lequel ces violences sont agies, un temps nécessaire pour les accompagner et les aider à cheminer vers plus d’autonomie et de liberté.

Ecriture, pratiques d’éducation permanente et savoirs féministes

Auteur: 
Anne Delepine
Date de publication: 
09/2015

Faire émerger de nouveaux savoirs féministes à partir des réalités vécues par les femmes aujourd’hui, ainsi peut se formuler un enjeu important de l’éducation permanente. Cette analyse témoigne d’une expérience de recherche menée avec un public de femmes victimes de violences conjugales, touchées par les lois de l’immigration, qui montre comment à partir de l’écriture collective, pour peu qu’on ose s’y frotter, peut se déployer une forme de maîtrise du monde qui nous entoure et de sa propre vie.