Pour les analyses parlant de Violence Conjugale

Coût de la violence conjugale en Belgique : les recommandations du Conseil de l’Egalité des chances entre hommes et femmes

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
10/2013

Dans le prolongement du rapport scientifique sur le coût de la violence conjugale dans l’Europe des 25, publié en 2009 avec le soutien du programme DAPHNE, le Conseil de l’égalité des chances entre les femmes et les hommes a souligné dans un avis le retard accumulé par la Belgique en ce domaine, faute d’avoir réussi à harmoniser les politiques criminelles des différents parquets, ainsi que les principes d’encodage des faits liés à la violence conjugale.

L’estimation du coût social et financier de la violence conjugale en Europe: seize milliards d’€ par an

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
10/2013

Une étude financée par l’Union européenne (programme DAPHNE II 2006) estime le coût social et financier de la violence conjugale dans l’ensemble de l’Europe des 25 à 16 milliards d’€ par an. Si cette estimation paraît cohérente, les extrapolations proposées pays par pays semblent plus contestables.

L’aide et le contrôle lors d’entretiens psycho-sociaux en ambulatoire : levier(s) de changement ou argument(s) de non-changement ?

Auteur: 
Frédéric Bertin
Date de publication: 
10/2013

Posant la question du type de positionnement le plus adapté pour un intervenant psychosocial dans le cadre d’entretiens en ambulatoire auprès des victimes de violences conjugales, cet article étudie l’hypothèse selon laquelle les intervenants peuvent, en fonction de leur manière de s’impliquer auprès des victimes, constituer, soit un levier de changement (modification, voire arrêt du processus de violences), soit un argument de non-changement (maintien de la dynamique actuelle).

Regroupement familial et violence conjugale : éviter la double victimisation des femmes migrantes

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
10/2013

La loi des étrangers de 1980, qui contient des dispositions concernant le regroupement familial des migrants, provoque-t-elle régulièrement l’expulsion du territoire de femmes migrantes ayant quitté un conjoint violent durant les trois (ou cinq) premières années de leur séjour, comme l’indique un rapport de l’ONG Human Rights Watch? Pour le CVFE, la loi devrait sans doute être améliorée au niveau de son application, mais elle contient des clauses, parfois mal connues, susceptibles de protéger les victimes de violence conjugale.

Loi sur l’interdiction temporaire de résidence en cas de violence domestique : la lecture de deux intervenantes du CVFE

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
09/2013

Quelques mois après l’entrée en vigueur de la loi du 15 mai 2012 sur l’« Interdiction temporaire de résidence en cas de violence domestique », deux intervenantes de terrain du CVFE l’analysent et en évaluent l’impact et les lacunes éventuelles.

Enfance, types d’attachement et intervention dans un contexte de violences conjugales

Auteur: 
Jean-Louis Simoens
Date de publication: 
09/2013

En se fondant sur la théorie de l’attachement entre l’enfant et ses parents du psychiatre anglais John Bowlby, cet article envisage d’abord l’impact de la violence conjugale sur la nature de l’attachement des enfants qui y sont exposés. Dans un deuxième temps, il dégage des pistes d’intervention possibles en fonction des différents types d’attachement perçus chez ces enfants.

Empowerment des femmes et violence conjugale

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
12/2012

Utilisée depuis les années 70 en Amérique du Nord, la notion d’empowerment a suscité une abondante littérature et a servi dans de nombreux contextes.

Pour le CVFE, agir en faveur de l’épanouissement et de l’émancipation des femmes, c’est avant tout se soucier de leur autonomie, c’est-à-dire qu’elles aient la possibilité de mener la vie qu’elles désirent. En ce sens, il était assez logique que, dans cette étude 2012, nous nous intéressions à la notion d’« empowerment » qui désigne justement le fait d’accéder à davantage de pouvoir, d’emprise sur ses propres conditions d’existence.

Un ciné-club pour les victimes de violence conjugale : une expérience en cours au CVFE

Auteur: 
Roger Herla
Date de publication: 
12/2012

Proposer un ciné-club alternatif aux femmes victimes de violence conjugale pourrait constituer une gageure. C’est pourtant ce qui se passe au CVFE depuis 2008. Le lundi matin, après la projection d’un choix de films novateurs et abordant des thèmes qui concernent les femmes, des discussions s’engagent entre les femmes accompagnées et les intervenant-e-s, dont le présent texte dégage les principaux thèmes.

Finalités et conditions de possibilité d’une intervention intersectorielle efficace en matière de violences conjugales : un état des lieux

Auteur: 
Sandrine Bodson
Date de publication: 
12/2012

Ce texte est celui d’une intervention que l’auteure, criminologue et intervenante au CVFE, a faite à l’invitation de la Maison Plurielle de Charleroi, à l’occasion de son 5e anniversaire. Il s’agissait de décrire la pratique professionnelle de travail intersectoriel en matière de violences conjugale qui se fait au sein du Collectif contre les Violences familiales et l’Exclusion (CVFE), de Liège, en collaboration avec Praxis.

Une nouvelle loi belge sur l’éloignement des conjoints violents

Auteur: 
René Begon
Date de publication: 
12/2012

La Chambre a voté début mai 2012 une loi sur l’« interdiction temporaire de résidence en cas de violence domestique » précisant la législation déjà existante sur l’attribution de la résidence familiale dans les situations de violence conjugale. Cette loi, qui s’inspire des législations plus anciennes existant en Autriche et au Luxembourg, mais qui paraît largement moins élaborée, pose des questions aux associations qui s’occupent des victimes et des auteurs de violence conjugale.