04/223.45.67 0800/30.030 |  Ligne violence conjugale (24h/24)

Publications
en Éducation Permanente

Dossier " Employabilité et capabilités : Renforcer la liberté de choix des travailleuses précarisées "

 

Les femmes ont toujours travaillé, mais leur travail a toujours été nié, contrecarré et dévalorisé par la société patriarcale. Toute réflexion sur l’employabilité féminine ne peut faire l’impasse sur l’histoire du travail des femmes.

Parmi les réflexions sur l’histoire de cette dévalorisation, l’une des plus radicales est probablement celle de la chercheuse italo-américaine Silvia Frederici dans son essai Caliban et la sorcière (2004). L’auteure y développe l’hypothèse selon laquelle l’origine des inégalités entre les femmes et les hommes dans la société patriarcale remonte au moment de la transition entre la fin de la période féodale et les débuts de la société capitaliste, c’est-à-dire entre le XIVe et le XVIe siècle.

Prenant à son compte la notion marxiste d’« accumulation primitive », elle cherche à démontrer que la réduction autoritaire des femmes à de simples productrices et reproductrices de la force de travail (d’une part, à travers la procréation et la maternité et de l’autre, à travers les tâches familiales) a fait partie des conditions de mise en place, dans la violence et le sang, du capitalisme, au même titre que le phénomène des « enclosures », l’expansion coloniale, la traite des êtres humains, l’esclavage et le pillage des ressources des Nouveaux mondes, notamment les épices et les métaux précieux. Pour elle, le symbole de cette « guerre faite aux femmes » est la chasse aux sorcières qui fit rage durant les XVe et XVIe siècles et qui occasionna, à l’entendre, des « centaines de milliers de mortes », notamment sur les bûchers de l’Inquisition. Ainsi, nous nous pencherons ensuite sur la manière dont le terme s’inscrit dans une sensibilité du temps qu’on a appelée le « nouvel esprit du capitalisme ». Enfin, nous étudierons les principales définitions qui ont été données de la notion d’employabilité, en nous demandant dans quelle mesure elles accordent une place à l’autonomie de choix professionnels des individus, non sans avoir souligné l’absence de vision de genre dans les différentes approches de l’employabilité.

Dans une seconde analyse, nous verrons ensuite comment le recours théorique à l’approche fondée sur les capabilités, développée par l’économiste Amartya Sen et reprise par la philosophe américaine Martha Nussbaum, peut constituer une piste intéressante à explorer en tant qu’alternative aux démarches d’activation des demandeurs/-euses d’emploi mises en oeuvre en Belgique depuis 2004 dans l’esprit de l’Etat social actif, avec les dégâts sociaux qu’on connaît (Plan d’accompagnement des demandeurs d’emploi).

Télécharger le dossier complet

Nous contacter

Siège social du CVFE
Rue Maghin, 11 4000 Liège

Tél. : 04.221.60.69
(du lundi au vendredi de 9h à 12h)
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Prendre contact

Copyright © 2019 - CVFE - Un site créé par Zzam