04/223.45.67 0800/30.030 |  Ligne violence conjugale (24h/24)

Publications
en Éducation Permanente

Les femmes et les mesures restrictives concernant le chômage : Histoire de domination et perspective d'émancipation

Quelles répercussions les mesures prises ces dernières années en matière d’allocations de chômage par les gouvernements successifs ont-elles sur la vie des femmes de milieux populaires ? Comment ces femmes ont-elles vécu ces atteintes à leur niveau de vie et à leur statut social ? Ce sont les questions que nous allons poser dans cette étude, en prenant comme angle d’attaque les processus de domination repérables dans la situation de nos témoins.

Introduction :

Depuis plusieurs années, chaque gouvernement belge y est allé de sa mesure portant atteinte aux droits des demandeurs/-euses d’emploi. Parmi celles-ci, les plus récentes sont l’instauration de la dégressivité du montant des allocations et l’exclusion après trois ans du bénéfice des allocations d’insertion.

Dans la présente étude, nous envisagerons la manière dont les conditions de vie des femmes allocataires sociales subissent principalement l’impact de ces mesures.

Dans le premier chapitre, nous tenterons de situer dans l’histoire depuis le XIXe le phénomène de stigmatisation des personnes sans emploi et, en particulier, des femmes.

Dans le deuxième chapitre, nous décrirons l’impact actuel concret des mesures restrictives concernant le chômage, en mettant en évidence le fait que les femmes en sont incontestablement les principales victimes. Cela nous conduira à formuler l’hypothèse selon laquelle les discriminations que subissent les femmes en matière de chômage s’inscrivent dans le dispositif plus global de la domination patriarcale.

Dans le troisième chapitre, nous donnerons la parole à quatre demandeuses d‘emploi confrontées quotidiennement aux mesures restrictives concernant l’accès aux allocations de chômage.

A partir de ces témoignages, le quatrième chapitre dressera un inventaire des principales injustices et discriminations envers les femmes que mettent en évidence nos témoins.

Dans le cinquième chapitre, nous réfléchirons aux différentes pistes que peuvent suivre les demandeuses/-eurs d’emploi pour faire face à la situation de privation prolongée d’emploi.

Nous terminerons par une brève conclusion affirmant le caractère structurel des discriminations que fait peser sur les femmes le versant patriarcal du système capitaliste.

Pour lire et télécharger la suite de notre étude

Nous contacter

Siège social du CVFE
Rue Maghin, 11 4000 Liège

Tél. : 04.221.60.69
(du lundi au vendredi de 9h à 12h)
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Prendre contact

Copyright © 2019 - CVFE - Un site créé par Zzam